Thomas Tabareau

« Quel est mon crime parfait? Je m’infiltre chez Tiffany’s à minuit. Est-ce que je vais chercher le coffre-fort ? Non. Je vais chercher le lustre. C’est inestimable. Pendant que je l’enlève, une femme m’attrape. Elle me dit d’arrêter. C’est l’affaire de son père. C’est Tiffany. Je dis non. On fait l’amour toute la nuit. Le matin, les flics arrivent et je m’échappe dans un de leurs uniformes. Je lui dis de me rencontrer au Mexique, mais je vais au Canada. Je ne lui fais pas confiance. En plus, je préfère le froid. 30 ans plus tard, je reçois une carte postale, j’ai un fils et il est le chef de la police. C’est là que l’histoire devient intéressante. Je dis à Tiffany de me retrouver à Paris, près du Trocadéro. Elle m’a attendu toutes ces années, elle n’a jamais eu d’autres amants. Je m’en fiche. Je n’y vais pas. Je vais à Berlin. C’est là que j’ai caché le lustre." -Dwight K. Schrute

Me suivre sur Twitter

Mes productions