Depuis quelques années, de nouvelles cosmétiques apparaissent en lien avec l’évolution du monde, elles concernent en effet le bio. Des personnes ont décidé de s’orienter vers ce marché émergent, comme sur le territoire angevin où des entreprises sont créées assez régulièrement. Ces structures ont différentes stratégies au départ et des plans de développement qui divergent tels que la vente sur internet, la vente en magasin ou encore la vente à domicile.

 « Les consommateurs sont séduits par une image de marque et le fait que ce soit bio, cela plait à un plus grand nombre notamment par le fait que ce soit plus vertueux »

Les sites sont évidemment beaucoup de visibilité

Une image contenant capture d’écran

Description générée automatiquement
Page d’accueil du site pour hommes SILEX

Cofondatrices de Silex, Rachel Mutter et Marie-Elise Liennard ont décidé de s’orienter vers la cosmétique bio depuis désormais bientôt 3 ans. Fin 2017, ces deux anciennes ingénieures horticoles ont lancé ce projet de monter un site de cosmétique bio qui a vu le jour en mai 2018, ce site est assez original car il concerne uniquement les hommes. Se tourner vers le bio était pour Rachel Mutter une « évidence », elle-même fille d’horticulteur, « des producteurs qui travaillent avec la nature depuis toujours ». C’est pour cela qu’elle pense que « Les cosmétiques sont un prolongement logique de mon mode de consommation et de ma vie ».

Le développement d’un site était pour elles le moyen de se faire connaitre plus rapidement et de créer une fidélité avec le consommateur, le site peut être consulté de chez soi au lieu de devoir se déplacer. Si les produits sont efficaces, c’est ensuite le bouche à oreille qui fait effet et cela permet d’avoir une plus grande audience grâce aux consommateurs. Même si Silex ne concerne que les hommes, il y a une grande gamme de produits avec 330 références différentes choisies chez 35 fabricants qui résident tous sur le territoire français. Il y avait selon elles « une opportunité de marché », la cosmétique bio pour hommes étant très sous-estimée, elles ont décidé de rassembler 4 sujets pour créer « un marché de niche avec la cosmétique pour hommes, la cosmétique bio, le made in France et la vente par Internet ».

Créer une entreprise de cosmétique bio pour hommes ne leur est pas venu à l’idée parce que les hommes s’intéressaient de plus en plus à ce nouveau mode de consommation mais pour la simple raison qu’il y avait un « manque ». Ce qui intéresse les hommes selon Rachel Mutter, c’est la finalité, quel va être l’effet du produit ? « Le sujet de la cosmétique ne les passionne pas, c’est plutôt un moyen, un objet qui va les aider à prendre soin d’eux, c’est correspondre à l’image d’une marque, adhérer à des valeurs, ils sont preneurs du fait d’avoir l’air moins fatigué, avoir un regard plus détendu, c’est la finalité qui les fait s’intéresser à ce sujet-là ». C’est là toute la différence avec les femmes, il y a un transfert de savoir-faire entre la mère et la fille. Le côté bio parait une évidence pour les nouvelles générations, ils ont l’impression que tout est correct, « qu’il faudrait que ce soit la nouvelle norme ».

Une nouvelle norme qui ferait sourire les grands lobbys mondiaux, comme les préjugés sur la cosmétique qui font rire Rachel Mutter, beaucoup de gens croient que la cosmétique est réservée aux femmes « car il y a l’image de l’homme viril qui ne met rien ». Selon elle, « les préjugés sautent très rapidement, le sexisme est fini, des hommes de 70 ans viennent chez nous car ils sont fans, ils trouvent des produits anti-âges de qualité, bios et fabriqués en France. » Mais cela marche également chez les plus jeunes, la majorité des clients ont entre 30 et 45 ans. Cependant, « les femmes restent toujours les prescriptrices de ce mode de vie car elles offrent des cadeaux, mais les hommes reviennent parfois seuls et de leur propre gré. »

Pour la suite, Silex prévoit de s’installer dans un magasin pour avoir le contact avec le client et conseiller plus facilement comme c’est déjà le cas chez AMBAE dans le centre d’Angers.

Les magasins physiques restent toujours la préférence des consommateurs

A large room

Description automatically generated
Boutique AMBAE à Angers

Ambae est une boutique spécialisée dans la Cosmétique Naturelle et Biologique.
Basée au Mans et à Angers, la boutique propose un large choix de cosmétique bio pour toute la famille et pour tous les budgets.

Le cosmétique bio se démarque du cosmétique traditionnel, car il ne travaille pas avec la pétrochimie, le cosmétique bio est essentiellement composé d’huiles végétales.

Trouver des cosmétiques naturels, voire bios, à bon prix cela est difficile. Le prix est d’ailleurs ce qui rebute souvent la plupart des consommateurs.
Il y a toujours des personnes attachées aux marques de cosmétiques conventionnelles, cependant les prix affichés en boutique restent tout de même raisonnables, moins cher qu’en parfumerie ainsi que dans les parapharmacies.

A picture containing indoor, shelf, table, computer

Description automatically generated
De larges gammes de produits vendus par AMBAE

Aujourd’hui, les produits bios restent moins chers que dans les parfumeries en partie grâce au packaging simpliste et sobre.
Le fait qu’il n’y ait pas d’égérie à la marque, que la marque ne soit pas mise en avant, cela permet aux producteurs de réduire le prix du produit car il y a moins de communication et de publicité sur ce dernier.

Ambae revend des produits de nombreuses marques de cosmétique bio tel que Les Douces Angevines. Cette marque offre aux femmes mais également aux hommes soucieux de valeurs vraies des produits ainsi que du cosmétique naturel bio.
Les produits sont principalement des produits à base de plantes et d’huiles essentielles.

En effet, la démarche des consommateurs de cosmétique bio est non seulement une démarche personnelle mais également une démarche éthique. « Moins de problèmes de peau, plus de sécurité et surtout plus de plaisir. » Ambae.

De plus en plus de cosmétiques issus d’une démarche solidaire disposent aujourd’hui majoritairement de produits naturels (extraits de végétaux, huile de coco…). Tous ces produits naturels et équitables sont disponibles dans des magasins spécialisés de cosmétique bio.

Pour les plus réticents, se rendre en magasin est une bonne manière de tester les produits et de se familiariser avec le bio. Cela permet d’avoir des conseils et de se faire sa propre opinion sur le cosmétique bio ainsi que la composition naturelle des produits. « Je me suis intéressée au cosmétique bio il y a quelques années et je préfère me déplacer en magasin car c’est plus simple pour choisir son produit et nous pouvons discuter du produit avec des professionnels, c’est une bonne manière de s’intéresser au cosmétique bio. »Clémentine, consommatrice de Cosmétique BIO.

La peau tolère beaucoup mieux les produits naturels, les produits contiennent des produits naturels tels que des huiles, des végétaux. Le principe de la cosmétique biologique est de favoriser les ingrédients moins irritants et allergisants.
Les cosmétiques bios respectent l’environnement, c’est la raison pour laquelle les consommateurs s’intéressent de plus en plus à ce mode de vie.
De plus, les prix des cosmétiques bios ne sont pas forcément plus élevés, en effet, les produits industriels utilisent des ingrédients peu coûteux dans le but de rentabiliser la production, ce qui n’est pas comparable avec les produits bios.
De plus en plus de consommateur s’intéressent à la composition des produits qu’ils achètent, c’est la raison pour laquelle de nombreux consommateurs passent du cosmétique industriel au cosmétique bio, ils sont plus soucieux de la composition des produits qu’ils utilisent et de l’impact écologique de ces derniers.

Share This